historique

C’était le 15 février 1891, Monsieur Deluen curé de Sainte-Anne met à la disposition de douze jeunes gens du quartier, fidèles à se regrouper chaque dimanche et à prendre leur récréation ensemble, le nouveau bâtiment qu’il venait de faire construire en pensant à eux.

Ce nouvel édifice, composé de 3 salles assez vastes, était situé près de l’église à toucher la cure.

Ces douze jeunes gens se nommaient Alfred LE CAPITAINE, Auguste RICHEUX, Léon BOUCARD, Joseph LE BERRE, Alfred BERNARD, Jean-Baptiste EVRARD-DURET, Louis GROS-FERRARY, Jules LINCOT, Alphonse PAGOT, Georges PAGOT, Louis TIRET et François TETAU.


Le 22 février 1891, 3 nouveaux membres sont admis dans la société Jean-Marie LACHIVIER, Henri JOURISSE et Jules POINTIERE.


A cette date, la société prend nom “Les enfants Nantais de Sainte-Anne” et Alfred LE CAPITAINE en devient le premier président (voir en annexe la liste des présidents et des directeurs).


Ce premier président ne restera en fonction que quelques mois. Il partira bientôt pour être missionnaire et ne reviendra jamais en France.


L’activité des premières années de l’oeuvre ne peut se comparer à ce que nous connaissons. Nous sommes à la fin du XIXème siècle, dans une banlieu ouvrière de grande ville, on organise des jeux société, dominos, lotos, croquet, cartes.


1903 : Les années défilent, les goûts évoluent. Le 23 août, fondation d’une société de gymnastique. 20 membres se font inscrire. Les leçons sont données le dimanche par Monsieur Daniel, ancien élève de l’école de Joinville. L’école de clairons et tambours voit le jour en décembre de cette année, sous la direction de Monsieur Vallé, tambour-major au corps des sapeurs-pompiers.


1904 : Sinon légalement du moins officiellement, la société de gymnastique prend le nom de l’Hermine et regroupe déjà plus de 50 membres sous la direction de Guillaume Lannurier-Sergent.

Le costume ? Maillot blanc avec col et poignets noirs, béret blanc, culotte et treillis, ceinture et bas noir, souliers blancs. L’insigne, Hermine noire sur ruban tricolore est appliqué sur le béret et sur le maillot.


La première production a lieu à la salle Colbert le 31 janvier 1904 avec la Mellinet. Dès le 19 juin l’Hermine donne une fête et prend part au concours du 10 juillet sur le cours Cambronne. A cette confrontation régionale, elle se classe “Hors Concours” avec palme de Vermeil, les pupilles remportant la médaille d’argent.


Une autre activité en décembre 1904 voit le jour, c’est l’Hermine Choral, sous la direction de Monsieur Colin. La caisse et l’administration sont distinctes du cercle.


En 1907 - Création légale de la société “Hermine de Nantes” le 14 mai 1907, insérée au J.O du 28 Mai 1907. Cette société est composée de :

  • Membres honoraires : personnes qui rendent des services exceptionnels ou qui paient une cotisation de 5F minimum, les dames peuvent faire partie de cette catégorie.

  • Membres actifs : membres agréés par le burteau et payant 3F.

  • Membres postulants ou pupilles : Agés de moins de 16 ans agréés par le bureau sur demande de leurs parents ou tuteurs : cotisation 1F.


1er bureau officiel de l’Hermine de Nantes  :

  • Président : Alfonse PAGOT

  • Trésorier : Georges PAGOT

  • Secrétaire : François PROVOST



Le 23 novembre 1920, dépôt des nouveaux statuts de l’Hermine “Société d’Education Populaire” à la préfecture. Toujours en 1920 création d’une équipe de football.


1922 - Flotemment, le directeur est malade, le patronage ressemble à navire sans gouvernail. Un bureau provisoire est élu, avec à sa tête Moreau comme président. Les finances exsangues étaient à réorganiser, des dettes existaient, kermesse et théâtre sont relancés, le patro revit. Dans le même temps, le père Freudet arrive et impulse.


1922-1927 - Pendant toutes ces années, l’Hermine continue ses activités :

  • morales et éducatives par l’intermédiaires des études

  • récréatives avec ses séances théâtrales, de prestidigitation, ses concerts

  • de gymnastique; tous les ans nous animons différentes kermesses et participons à de nombreux concours et la patro y fait bonne figure, on peut énumérer quelques concours : stade Monselet à Nantes, Parc de Procet  à Nantes, Saint Sébastien, Dinan, Rennes avec J.DUFRYN comme moniteur.


Le football n’est plus évoqué à partir de 1924.


C’est en 1927-1928 que date une mutation qui n’apparaît que très progressivement au niveau sportif : le basket ou ball au panier prend le relais de la gymnastique. Les frères PIQUET (Pierre et Désiré), Arsène CHAUVIN, BARGAIN, AMET, RENAUDINEAU furent à la base de ce nouveau sport pratiqué à l’Hermine.



1929 - La balle au panier progresse doucement, les séances récréatives continuent (théatre, concerts).


1930 - On met de l’ordre : le 20 mars, assemblée générale pour renouveler le bureau, ce qui n’avait pas été fait depuis 1922. D’abord un conseil fut élu qui lui-même vota pour le bureau Innovation, le conseil est renouvelable par tiers tous les ans.


Image description

A Pâques, autre innovation de taille, sortie du 1er numéro du bulletin du patronage de l’Hermine.

Enfin dernière nouveauté une grande recue locale avec “Les bruits” de Ste Anne, auteur, metteur en scène et acteur, André AUBIN. Lancée en février et reprise en mai, cette “première” obtint un immense succès en André AUBIN, commençait à nous faire partager ses dons artistiques d’acteur et de créateur.

Le programme de cette revue était sponsorisé (dirions nous aujourd’hui) par DECRE les Grands Magasins de Nantes.


1932: Pour la première fois, le mot basket est écrit dans le livre d’or de l’Hermine le 12 juin. A l’occasion du banquet annuel: démonstration de basket. Mais dans le compte rendu de fin d’année, on parle de saison en faisant référence au secrétaire sportif. Il y a 6 équipes de basket et déjà nous comptons un sélectionné Robert LOZIER dans l’équipe des Patros. C’est aussi cette année là que le basket s’engage en fédération autonome (FFBB) et n’est plus sous la coupe de la fédération d’Athlétisme.

Petite anecdote : n’ayant pas d’eau au patro, les joueurs de Basket vont se laver à la cure. Ce n’est pas très pratique, il faut donc investir et installer une pompe et des robinets à douche ce éprouvera durement la caisse.


Acquisition aussi d’une table de ping-pong vite saturée, heureusement un généreux donateur nous en offrit une deuxième. C’est un véritable engouement.


en 1933, le basket continue de bien se porter. Les douches existent enfin, mais froides; il faudra attendre encore 3 ou 4 ans pour bénéficier d’eau chaude.


En 1935, nos basketteurs sont champions de l’Atlantique en promotion et ça continue puisque dès 1936 nous sommes encore champions de l’Atlantique mais en Honneur.


En 1937-1938, la 1ère en basket se classe 3ème Excellence derrière la C.S.J.B d’Angers.

La saison 1930/1940 a vu les juniors devenir champion de l’Atlantique et des Patros, les Seniors étant finalistes.

En 40/41, l’Hermine accapare les deux titres des comités régionaux existants alors : la coupe de Nantes et des Patros. En 1942, l’Hermine Champion d’Anjou en Basket.


En 1944, le basket reprend dès le début de l’année. Octobre voit une reprise générale des activités.


Image description
Image description

La saison 1930/1940 a vu les juniors devenir champion de l’Atlantique et des Patros, les Seniors étant finalistes.

En 40/41, l’Hermine accapare les deux titres des comités régionaux existants alors : la coupe de Nantes et des Patros. En 1942, l’Hermine Champion d’Anjou en Basket.


En 1944, le basket reprend dès le début de l’année. Octobre voit une reprise générale des activités.


Le basket progresse, cela veut dire que l’équipe fanion est montée dans la hiérarchie; de ce fait les déplacements sont de plus en plus nombreux et souvent dans des grandes villes ou à Paris et dans la région parisienne. Dans ces ca là, les bagages sont lourds au départ. Les ballons, les chaussures, les maillots sont là; mais aussi boudins, saucisses, pâtés, miche de pains, volailles, sans compter le liquide. Ces denrées sont des monnaies d’échange appréciées et permettent au trésorier de tenir le coup. Les restrictions existant encore, le ravitaillement était le bienvenu.


1946, une très grande année pour l'hermine

Au niveau basket c’est l’apogée : 3 joueurs Jacques et Jean Malinge et Joseph Le Mauff sont sélectionnés en équipe de France, seul Jo Le Mauff sera international. Le premier de l’Hermine mais aussi de Nantes, en basket s’entend ! Avant d’en arriver là il a fallu se faire connaître et battre des équipes prestigieuses : l’Avia Club, l’Hirondelles des Coutures, le Stade Français avant de succomber devant la Jeanne d’Arc de Menilmontant. C’était l’équipe des frères Malinge Jean et Jacques, des frères Le Mauff Louis et Jo avec Robert Lozier, Henri Saget, François Illiaquer, Yvon Le Sann, Jojo Guillemet, Jean Mabon et Michel Le Hello.

C’était le 17 mars 1946 en quart de finale du championnat de France que la J.A. de Ménilmontant nous a battu devant une grande assistance (80 000 F de recette).


En 1947, ça continue, nous allons en demi finale et recevons au parc Bellamy (actuel CES Coty) Ste Marie la Guillotière (l’ancêtre de Villeurbanne) avec sa pléiade d’internationaux ; nous sommes battus par 55 à 29 le 23 mars 1947. Ce qui n’empêche pas de garder le titre de champion de la Loire Inférieure.


Les années passent, en basket, l’Hermine évolue toujours en division Honneur masculine avec quelques incursions en excellence et des résultats plus qu’honorables en Coupe de France. Au hasard des comptes-rendus nous retrouvons dans les différentes poules des clubs fort connus comme : CEP Lorient, Jongleurs de la Baule, CEP Poitiers, Ruppella Sport La Rochelle, St Helier de Rennes, Drapeau de Fougères, Eveil Garnachois, SCM Le Mans, US Métro Paris…


Image description

Image description
Image description

Nous avions une belle équipe “fanion”, mais une équipe de plein air et quand il fallait jouer en salle elle s’exilait rue Moquechien ou au Champ de Mars. Ca ne pouvait durer longtemps. L’idée d’un terrain couvert fait son chemin et en 1960, nous inaugurons la salle de basket, toujours existante, presque 60 ans après. Une annexe importante y a été adjointe en 1987 avec une entrée indépendante, rue de la Pierre Nantaise. En 1989, grande toilettes, nouvelle toiture, isolation, peinture et chauffage et en 1990 pose d’un parquet: il faut être prêt pour 1991.


Image description

Coté sportif, en 1960, nous étions en Honneur masculine. 1962 voit le vocabulaire évoluer, l’Hermine fait partie de la Fédérale II. Il a fallu attendre 1973 pour jouer en Nationale IV, nous nous maintenons à notre niveau, ce n’était qu’un changement au niveau de la fédération.


En 1976, nous gravissons un échelon et passons en Nationale 3, mai 77 en Nationale IV, 78 en Régionale. mais dès 79 nous réintégrons la Nationale IV. En 1980, nous progressons si bien que l’année 1981 nous voit revenir en Nationale 3, échelon que nous n’avons plus quitté, avec des places très honorables: première moitié du classement et même plusieurs fois 2ème.


Dans le même temps en championnat de France Fédération Sportive et Culturelle de France, nous glanons les titres en 1958, 68 et 78 chez les Seniors et les cadets sont finalistes en 78. En 1986, les minimes jouent les demi-finales et la coupe de France F.F.B.B.

En 1987, les cadets échouent en quart de finale.


Sans oublier les équipes féminines existantes depuis 1971 après une apparition de 2 ans en 1948 et 1949.

Toujours en basket, soulignons l’existence de l’école de basket qui tous les mois de mai et de juin rassemble quelques 20 à 30 jeunes


Image description

En 1990, l’Hermine (Nationale 3 pour les gars et Régionale pour les filles) à la veille de son centenaire est plus jeune que jamais :


  • 16 équipes masculines des poussins aux seniors.

  • 4 équipes féminines des poussines et seniors.


Toutes ces équipes bénéficient des conseils avisés d’une dizaine d'entraîneurs compétents car là comme ailleurs, la form ation c’est la clé de tout. Cela fait 270 licenciés plus tout l’encadrement sans compter plusieurs dizaines de bonnes volontés indispensables à la marche de tout club.


En 1992, le club finit à la 3ème place du championnat de France Nationale 3 et accède à la Nationale 2. Trois ans après, le club accède au championnat professionnel de Pro B. Pour respecter le règlement, une équipe Espoir est montée et le centre de formation est créé. En 1998, l’équipe Espoir finit Champion de France Pro B Espoir.


Image description



En 2017, l’Hermine Nantes Atlantique devient Nantes Basket Hermine.


Aujourd’hui l’équipe professionnelle est en Pro B, et l’Association Nantes Basket Hermine se porte très bien. L’équipe Espoir évolue en Nationale Masculine 3 tandis que les équipes U18 France, U17 Inter-Régions et U15 France représentant les équipes élites de l’Association figurent au mieux dans leur championnat respectifs.


Vous pouvez retrouver le site de Jean-Claude Laurent qui retrace son histoire à l'Hermine avec de nombreuses anecdotes qui font également l'histoire de ce club  

Site internet de Jean-Claude Laurent
Logo

Nantes Basket Hermine est le club référence du basket professionnel masculin à Nantes, ville de la première région Française de basket.

L'équipe phare de l'Association évolue en NM3.  Ce club centenaire dispose d'une section amateur aux nombreux succès et d'un centre de formation de premier plan où joue notamment l'équipe réserve en NM3

Nantes Basket Hermine
Salle Sainte Anne
3 rue Sainte Marthe
44100 Nantes
Tél : 02 40 69 51 33